News people Ads (728x90)

Info et actualité en direct - Toutes les actualités et infos !!!





(avec Stéphane Sellami) | 11 déc. 2013, 21h48 | MAJ : 12 déc. 2013, 15h33 Kate Barry, photographe renommée et fille de la chanteuse Jane Birkin, est décédée ce mercredi en fin d'après-midi. Comme l'a révélé le site internet du quotidien Metro, elle est tombée du 4e étage d'un immeuble du XVIe arrondissement de Paris vers 18h30.  Selon nos informations, Kate Barry était seule dans l'appartement au moment des faits, la porte étant fermée de l'intérieur. D'après les enquêteurs, les premières constatations accréditent la thèse du suicide. Des antidépresseurs auraient notamment été retrouvés dans l'appartement. Demi-sœur des comédiennes Charlotte Gainsbourg et Lou Doillon, Kate Barry était également la fille de John Barry, auteur, notamment, de bandes originales dont celle James Bond et décédé en janvier 2011. Elle exposait actuellement son travail dans une galerie du centre de Paris. Elle avait un fils, né en 1987.
VIDEO. Mort de Kate Barry : le quartier sous le choc
Elle avait fondé un centre pour les toxicomanes dans l'Aisne
Discrète, réservée, Kate Barry est née à Londres le 8 avril 1967. Jane Birkin et John Barry se séparent l'année de sa naissance. Le nouveau compagnon de Jane Birkin, Serge Gainsbourg, l'élève jusqu'à l'âge de 13 ans. Puis c'est Jacques Doillon qui prend le relais.
Au départ, Kate Barry est plutôt intéressée par la mode. Elle suit des cours pour devenir styliste. Puis elle traverse une période difficile marquée par la consommation d'alcool et drogue. Cela la conduit a créer un centre pour les toxicomanes près de Soissons (Aisne), dans lequel elle s'engage activement.
Elle arrive assez tard à la photographie. «A 28 ans, j'étais trop vieille pour qu'on m'accepte. J'ai pris des cours du soir avec Serge Picard, qui a fait des portraits pour Libération», avait déclaré Kate Barry dans un entretien à Paris-Match en 2005. «J'avais besoin de me sentir à l'aise techniquement». «Mais j'ai commencé enfant avec le Polaroid de Serge.

Paris : la fille de Jane Birkin se tue en tombant du 4e étage


Il était très maniaque, mais on avait le droit d'y toucher. Pour moi, il y avait quelque chose de miraculeux, l'image apparaissait presque tout de suite. Longtemps, je n'ai pas compris que la photographie était un métier, cela restait de l'ordre du jeu», expliquait-elle.

Sa première commande est venue de France Gall pour son premier album sans Michel Berger. Kate Barry aimait photographier les femmes, souvent en noir et blanc. Elle travaillait pour divers magazines (Elle, Paris-Match...). «C'était aussi une femme engagée et généreuse», a déclaré mercredi soir à l'AFP Franck Chaumont, ancien responsable de la communication de l'association Ni Putes Ni Soumises et actuellement au cabinet de la ministre de la Culture Aurélie Filippetti.

Kate Barry avait réalisé gracieusement la photographie emblème de l'association créée en 2003. «Elle venait aux réunions de quartiers. Elle a participé activement aux débuts de l'association», a-t-il ajouté.




Enregistrer un commentaire

Disqus